Test : Wolfenstein II : The New Colossus sur Nintendo Switch

Wolfenstein II : The New Colossus

Genre : Action, FPS
Langues : Anglais, Espagnol, Français, Italien, Russe, Chinois Sous-titres : Anglais, Espagnol, Français, Italien, Russe, Chinois
Développé par Machine Games
Édité par Bethesda Softworks
Sortie France : 29/06/2018
Prix : 59,99€ sur l’eShop, 49,99€ en boite 
Taille : 21,8 Go

Site Web Officiel

La guerre est perdue pour les Alliés et le Reich est désormais au pouvoir ! Mais il n’est pas question d’abandonner ! Dans Wolfenstein II, vous incarnerez William Blazkowicz, dit “Blazko le Barjo” et avec l’aide d’un groupe de résistants, vous allez devoir montrer au Reich que vous ne comptez pas vous laisser faire facilement ! Menez cette nouvelle révolution dans un monde ravagé par la guerre et où les Nazis sont en possession de technologie avancée !

Si vous n’avez pas fait l’opus précédent, n’ayez crainte ! Un petit résumé du jeu vous sera fait au lancement de l’aventure !

Le Gameplay est similaire à un FPS classique et les touches les plus importantes seront bien celles vous permettant de tirer ou de changer d’armes. Pour les amateurs de corps-à-corps, vous ne serez pas déçus non plus vu que vous serez l’heureux propriétaire d’une hache en début de partie. Parce que c’est bien connu, une hache, c’est parfait pour la discrétion ! Et comme dirait Blazko le Barjo : « On peut faire beaucoup de chose avec une hache et un nazi. ». Je vous confirme ces dires.

Vous avez aussi à disposition, en plus de votre set d’armes et de votre hache, des grenades ! Regardez vers le haut pour la lancer ou vers le sol pour la faire rouler ! Facile ! Enfin, dans la théorie parce qu’en pratique, c’est un peu plus délicat. Le temps joue contre vous et viser pour balancer votre Grenade sera une tâche ardue car il faut donner un coup bref sur le bouton R et si vous maintenez ce dernier en pensant pouvoir viser, vous allez juste ouvrir le menu de changement d’armes. Il vous sera également possible de tester le lancer de hachette dans la tête si vous en trouvez !
Et en fonction de ce que vous équipez, il vous est permis d’avoir une arme dans chaque main.

En plus de votre barre de vie, vous avez une barre d’armure. Une fois à zéro, c’est votre barre de vie qui prend le relais !

Lors de votre progression vous  trouverez des kits d’améliorations pour vos armes et donc de leur attribuer une plus grande capacité au niveau du chargeur ou rendre vos balles plus puissantes !

Vous aurez également une sorte d’arbre de compétences qui se débloque grâce à des actions accomplies ! Par exemple, éliminer des ennemis furtivement, au corps-à-corps ou à l’arme lourde. Il vous faudra tuer un certains nombres d’ennemis pour débloquer une compétence à son maximum.

Vous rencontrerez bien évidemment différents types d’ennemis et prenez garde aux commandants ! Si vous êtes repérés, ils appelleront des renforts jusqu’à ce que vous les tuiez !

Point bonus : vous pouvez utiliser le gyroscope pour contrôler la caméra et ajuster vos tirs !

Visuellement, le jeu est tout de même beau et agréable à l’œil. Vous évoluerez tantôt dans des sous-marins, tantôt dans les rues d’une Manhattan en ruine ou dans un métro ravagé !
Gros point négatif toutefois sur la taille des sous-titres qui est ridicule et que l’on ne peut pas modifier. Même en jouant en mode portable, il faut forcer sur ses yeux pour pouvoir déchiffrer ce qui est écrit.
Toutefois, le doublage français peut compenser la taille ridicule des sous-titres. Par contre, lorsque ça parle allemand, vous n’avez pas le choix que d’essayer de lire la traduction ! (Sauf si vous êtes polyglotte comme moi Ja Ja).

Les écrans de chargement avec la propagande du Reich font de bonnes transitions et nous gardent bien dans l’ambiance du jeu !

D’un point de vue ambiance sonore, si vous aimez le bruit des balles pénétrant l’air et les corps ennemis, c’est parfait. Plus sérieusement, la bande-son du jeu se suffit à elle-même et sait rendre l’expérience agréable.

Dans le cadre de l’histoire principale, Wolfenstein II : The New Colossus, vous en aurez pour environ 10h de jeu en fonction de vos capacités et sans doute aussi du niveau de difficulté dans lequel vous vous êtes engagé. A vous de voir si vous êtes plutôt du genre « Je peux jouer, papa ? », « Me faites pas de mal ! » ou si vous êtes plutôt du genre « On m’appelle Blazko le barjo ! », « Je suis la mort incarnée ! ». La diversité de niveau va du joueur occasionnel au joueur expert en FPS !

Il vous faudra également trouver des collectables :  illustrations, trésors, jouets ou bien encore des cartes ! Le jeu vous dira combien il y en a par zone et vous n’aurez plus qu’à fouiller les lieux pour tout trouver !

Wolfenstein II : The New Colossus était mon premier FPS sur Switch, même si j’ai eu des débuts un peu difficiles, la prise en main a fini par se faire assez rapidement !
Si vous voulez mener une révolution face au Reich, dans un monde ravagé et déjanté, c’est le jeu qu’il vous faut ! Il s’agit d’un univers alternatif prenant et inquiétant ! Faites parler les balles et menez votre combat !

ACHETER CE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI

Test réalisé par Link Loup sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire