Test : Yoku’s Island Express sur Switch

Yoku’s Island Express

 

Yoku's Island Express

Genre : Aventure, Arcade, Plateformes, Casse-tête
Langues : Multilangues
Développé par Villa Gorilla
Édité par Team17
Sortie France : 29/05/18
Prix : 19,99€ sur l’eShop, 39,99 € version boîte
Taille : 1327,50 Mo

Site Web Officiel

Dans un mélange étonnant entre flipper et aventure, Yoku’s Island Express vous emmène avec un petit scarabée venu remplir sa fonction de postier sur une île perdue et perturbée. À peine arrivé à destination, votre prédécesseur vous explique votre rôle ici : livrer le courrier.

Scenario

La tâche ne sera pas si simple, l’île regorge de parcours de flippers mouvementés et vous vous rendez rapidement compte que le cœur de l’île est touché par un mal que seuls les quatre différents chefs des lieux peuvent repousser. Vous voilà partis à la leur recherche pour les convaincre de vous aider. Après tout, n’est-ce pas un rôle de postier que de sauver le monde ?

 

Le Gameplay représente tout l’intérêt du titre avec son mélange innovant : un jeu de flipper et de plateforme. Notre petit postier est accompagné d’un caillou rond ne le quittant jamais, attaché à lui avec une corde bien solide. C’est cette pierre qui va l’attirer lors des parties de Flipper et faire office de bille. Ainsi, on a deux moyens de se déplacer : marcher en traînant la boule derrière pour parler aux différents personnages et livrer du courrier ou jouer au flipper en allant dans les nombreux modules dédiés de l’île.

Gameplay 1

Les gâchettes L et R permettent de déclencher les flippers pour projeter la boule où on le souhaite et évoluer dans les parcours, afin de se déplacer en hauteur et de gauche à droite et ainsi aller d’un bout à l’autre de l’île, tout en récoltant les différents bonus.
Ces parties de flipper évoluent et changent en fonction du lieu et de la mission qui vous est donnée par un habitant. Par exemple, vous devrez passer une zone infestée de limaces explosives qui ne cessent de se reproduire si vous touchez leur nid. À vous de les éviter et de dégager le passage pour aller au bout du chemin.

Gameplay 2

Récolter des objets, débloquer des passages pour découvrir l’île, et même faire monter son score en récoltant des fruits : plein de mécanismes alliant le scoring du flipper et jeu d’aventure.
On enchaîne entre les petites parties d’exploration à pied et celle dans les flippers pour les déplacements et les challenges. Et le vaillant postier n’a pas fini de relever moult défis ! Les habitants ont régulièrement besoin d’aide et nous récompenseront avec des fruits ou des objets utiles pour la suite de l’aventure comme un aspirateur à limaces !
Il y a aussi des boss avec des mécaniques de jeu qu’il faut comprendre et ajoutant encore un peu d’exotisme aux jeux de flipper.

Yoku’s Island étant surtout un jeu d’aventure, les décors et l’ambiance suivent cet univers. Ils sont doux et détaillés, donnant l’impression d’être dans une nature rassurante. Les paysages laissent penser qu’il y a beaucoup à découvrir et nous poussent à explorer tous les recoins. Les éléments de flipper sont entièrement intégrés à la nature présente sur l’île, donnant l’impression que celle-ci s’est construite autour d’eux et qu’ils sont naturels.

Graphisme

Les musiques d’ambiance sont excellentes. Calmes, elles accompagnent les différentes régions en fonction de l’enjeu de celle-ci. En partie pure de flipper elles se font discrètes et entrainantes. Les bruitages rappellent les flippers mais les milieux verdoyants mêlés aux bruits de chute d’eau nous font ressentir la vie qui les entoure.
Un petit aparté avec l’ « arme » de notre insecte, appelons le « sans-gêne », ou « langue de belle-mère » ou même le jouet qui fait ‘’pfuuuutt’’ au nouvel an qui rajoute un côté très mignon et drôle !

 

L’histoire bien que simple est un prétexte à emmener le joueur aux quatre coins de la carte : un voyage rempli de bumper, sliders, flipper et personnages hauts en couleur.
Votre petit insecte doit d’abord aller chercher les différents chefs afin d’avoir leur aide pour éloigner le mal rongeant l’île. Mais quelques complications vous barreront la route, vous poussant à faire quelques détours. Le chemin n’est pas linéaire et à partir du moment où votre quête principale vous est donnée vous avez le choix d’aller rejoindre n’importe quel chef dans l’ordre que vous voulez. Cette sensation de liberté dans un jeu de flipper est étonnante et très appréciable, nous laissant le temps d’observer les décors et profiter des différents plateaux.

ContenuLa durée de vie n’est pas en reste avec la multitude de choses à faire. Certains flippers se débloquent en payant avec des fruits qu’il faut donc prendre le temps de récolter. De plus, les quêtes principales et secondaires nous font voyager et il est parfois compliqué de trouver le chemin du premier coup, on fait quelques allers-retours jusqu’à trouver ou aller !
D’autres objets récoltables vous donnent de nouveaux objectifs à remplir, à vous de voir ce qu’ils débloquent…

 

Yoku’s Island Express est un titre surprenant mais surtout très réussi. L’utilisation peu commune des flippers dans un jeu de plateforme où les enjeux se retrouvent bien différents est appréciable. Il mettra tout le monde d’accord, aussi bien les fans d’un genre ou de l’autre.
C’est un jeu agréable et intuitif, on a envie d’aider le petit postier à mener à bien sa mission pour sauver le cœur de l’île. L’univers est attachant et les personnages également ! Un titre à mettre entre toutes les mains, grand ou petit, connaisseur ou pas !

Très bon

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI

Test réalisé par Picqualose sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.

Laisser un commentaire