Test : Ys Origin sur Nintendo Switch

Test : Ys Origin sur Nintendo Switch

Test : Ys Origin sur Nintendo Switch

Genre : Aventure, RPG, Action, Plateformes
 Sous-titres : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais
Développé par Nihon Falcom
Édité par DotEmu
Sortie France : 01/10/2020
Prix : 19,99€ sur l’eShop, 24,25€ version boîte
Taille : 2429,00 MB
Joueur : 1
Age minimum : 12

Site Web Officiel

La baie de Douarnenez

Contre toute attente, l’histoire d’Ys est une interprétation de la légende bretonne Kêr-Is. D’après cette légende, cette cité aurait été engloutie dans les eaux en châtiment des nombreux péchés perpétrés par ses habitants. Au fil du temps, la légende s’est enrichie pour donner un rôle important à la religion avec pour finalité le légendaire combat du bien contre le mal.

Les origines

Autre licence phare de Nihon Falcom, Ys compte plus de 10 opus. Ys Origin se passe 700 ans avant le premier épisode.

Dame Feena et Reah. Ou l’inverse.

Située en Europe, Ys est une cité prospère en avance sur son temps. Épaulées par 6 prêtres, les déesses Feena et Reah veillent sur ce coin de paradis abritant la Perle noire, artefact magique. Malheureusement le chaos s’installe peu à peu et les démons se mettent à attaquer. Dans un ultime effort, les déesses invoquèrent la puissance de l’artefact pour hisser Ys dans les cieux.

Les forces du mal ne s’avouèrent pas vaincus et bâtirent une tour afin d’assiéger Ys et de s’emparer de la Perle noire. Mais les héros ne vont, évidemment, pas les laisser faire si facilement.

Deux guerriers pour de l’Action

Les 2 principaux protagonistes du jeu sont Yunica et Hugo. Du moins au début.

Yunica avec sa hache = cœur avec les mains

Yunica est taillée pour le corps à corps grâce à sa hache et Hugo est idéal pour les actions à distance grâce à sa magie. On peut limite parler de  hack and slash ou de shoot suivant votre choix car l’action est le maître mot du gameplay. Gravir la tour se fera par le sang des ennemis. Votre skill sera constamment mis à l’épreuve ainsi que votre équilibre dans des phases de plateforme.

Des jauges de combos sont là !

Mais vous serez également bien équipés pour affronter cette tour démoniaque.

Une progression RPG simple et efficace

Durant votre progression, vous trouverez de quoi changer votre équipement. Si les traditionnelles bottes ou cuirasses sont de mises (avec un level up automatique), il faudra compter sur des objets clefs nécessaires au cheminement.

The Legend of Ys: Harmonica of Time

Si certains seront à équiper via le menu (touches ou +), les armes principales sont à changer en utilisant L ou R. Je vous le précise car durant les affrontements de boss, vous ne pourrez pas ouvrir le menu. Du coup, il va falloir faire avec sa seule barre de vie durant ces affrontements.

Vous recommencerez au combat de boss.

La sauvegarde est manuelle et vous aurez de nombreux slots à votre disposition. Faites donc régulièrement une halte devant les statues divines pour reprendre des forces, pour sauvegarder ou pour augmenter vos pouvoirs en échange de PS. Croyez-moi, ce ne sera pas du luxe.

Old gen légendaire

Ys Origin a fait ses débuts sur PC en 2006. 14 ans plus tard, le design volontairement old school séduit toujours. Switch dockée, la mise en HD est un peu scintillante suivant les décors et textures. En nomade, le rendu visuel est idéal, permettant un confort de jeu très agréable. Dans le feu de l’action, on parvient toujours à distinguer son personnage des ennemis. Petit bémol concernant les vidéos racontant l’histoire: la compression n’est pas idéale donnant une qualité moyenne visible surtout en dockée.

Par contre les tableaux sont sublimes.

Une OST divine

Ys Origin va vous ravir. Casque sur les oreilles ou sur TV, les compositions seront tout le temps en adéquation avec les évènements. Du thème principal au piano jusqu’aux guitares enjouées des combats de boss, c’est un sans faute. Les bruitages viennent aussi en renfort sonore sans jamais être désagréables. Une réussite. Note: tendez l’oreille lors de l’introduction du jeu pour entendre notre belle langue dans un style…légendaire.

Des donjons et des boss(es)

Le déroulement de l’aventure est commun à tout Action-RPG. Trouver des objets clefs afin de continuer sa progression est capital. Mais survivre aux attaques répétées des ennemis ou des gigantesques boss l’est aussi. Les combats sont assez spectaculaires et très bien pensés. Le titre a beau avoir 14 ans, les ennemis n’ont pas pris une ride. Cela tombe bien car le mode Boss rush sera disponible après avoir terminé le jeu. Vous allez souffrir encore plus.

Petit exemple de lucky skill !

La tour badass infernale

Il vous faudra plus d’un run pour faire un 100% de la tour. La progression est tellement agréable, très bien équilibrée et variée que vous n’allez pas voir le temps passer lors de votre première montée. Votre sauvegarde vous indiquera certainement une dizaine d’heure (en fonction de la difficulté initiale, qui ne peut pas être changée à la volée). Mais il faudra refaire une montée avec les personnages restants. Vous débloquerez un 3ème guerrier qui ouvrira des zones d’ombres du scénario principal de la série Ys.

Malgré son âge avancé, Ys Origin joue toujours dans la cours des grands Action-RPG. Son gameplay affuté et sa progression équilibrée m’ont permis de découvrir la série dans de bonnes conditions y compris en nomade. Les boss ne vous laisseront pas de marbre et refaire la tour sera un poil linéaire pour certains. Peu importe: Ys Origin est une très bonne entrée dans la légende de cette saga qui a tant à offrir.

Retrouvez nous sur :
Partagez sur vos réseaux

Laisser un commentaire