Test : Debris Infinity sur Nintendo Switch

Debris Infinity

Genre : Shoot’em up, Action, Arcade
Langues : Anglais, Français, Espagnol, Allemand, Italien
Développé par SVC Games
Édité par SVC Games
Sortie France : 25/09/2018
Prix : 4,99€ sur l’eShop
Taille : 277 Mo

Site Web Officiel

Le but général de ce jeu, atteindre le plus haut score. Le vaisseau que vous contrôlez doit éliminer les ennemis qui se présentent à lui à l’intérieur d’une zone déjà prédéfinie. Attention votre vie descend chaque fois que vous rentrez en contact avec un adversaire ! Pour se faire vous tirez à l’aide de votre joystick droit, des lasers en illimités partout autour de votre avatar. Mais ce n’est pas tout ! Et oui vous possédez en plus de cela deux pouvoirs spéciaux, le premier ralentit considérablement le temps vous permettant d’anticiper vos esquives ; le second plus destructeur explose tous les ennemis visibles à l’écran. Cependant les deux ont un coût, à chaque utilisation vous dépenserez de l’énergie qui se régénère difficilement ; employez-les à bonne escient. Le score étant une partie fondamentale de ce jeu, les créateurs ont donc complexifié au mieux son système pour permettre aux joueurs les plus compétitifs de réaliser un score élevé ! En effet on trouve plusieurs facteurs influençant notre score, tout d’abord : une barre de combo multipliant la valeur de chaque ennemi ; une barre « streak » qui correspond au multiplicateur de score ; des bonus de réflexes donnant des points supplémentaires. De plus, vous avez la possibilité de changer d’arme temporairement ou bien de regagner de la vie ; pour cela détruisez consécutivement 4 ennemis de même couleur pour remplir une barre « chaîne » lorsque 4 d’entre elles seront pleines vous obtiendrez votre récompense.

Le jeu en plus du mode normal propose aux joueurs 2 autres modes, qui se différencient de part leur mécanique car le gameplay et le but du jeu restent le même. Le mode « Time Attack » contraint le joueur à accomplir le plus haut score possible en moins de 3 minutes. L’avantage vous ne pouvez pas mourir ! Malheureusement vous vous doutez bien qu’il y a une contrepartie, et bien si votre vaisseau subit une attaque ennemie votre score en pâtira. Le score négatif est même réalisable… Ensuite le mode « Power Wave » où cette fois-ci les ennemis vous attaqueront par vagues, pour passer à la suivante tous les ennemis devront être éliminés. La difficulté supplémentaire réside dans le fait que le délai est limité pour terminer toutes les vagues, sachant qu’un succès redonne un bonus de temps. Dès le début du menu on remarque la présence du mode 2 joueurs, il permet de jouer en local avec une deuxième personne. On peut donc s’amuser en Co-op, qui donne accès aux 3 modes solo mais ici comme le suggère le mot Co-op vous contrôlez avec votre ami le même vaisseau ! Tandis que l’un pilotera l’avatar l’autre se chargera de tirer sur les ennemis. Mais si agir en harmonie avec votre binôme ne vous convient pas vous pourrez très bien l’affronter en Versus et ainsi exécuter le meilleur score en mode normal.

Debris Infinity reste dans un univers assez classique du Shoot’em up à savoir l’espace. Cependant la patte graphique y est plus simpliste, ici pas de vaisseaux aux formes détaillées mais des modèles plus géométriques. Ce qui est une bonne chose lorsqu’il vous faut différencier tous les adversaires qui vous foncent dessus ! Les animations des tirs, explosions et autres coups spéciaux sont un régal pour les yeux lorsque tout s’enchaîne on arrive correctement à tout distinguer, les quelques apparitions de 3D rendent l’immersion beaucoup plus forte.

Côté sonore on reste proche de l’univers avec des musiques techno. Quand bien même on pourrait s’attendre à une piste ou deux, le jeu nous propose une musique différente pour chaque mode ; le menu ayant aussi son propre son. Ce ne sont pas des boucles de quelques secondes mais bien des musiques qui évoluent en même temps que notre progression, plus vous avancez dans le niveau et plus elles se dynamisent. Question bruitages malheureusement cela reste un peu brouillon il arrive parfois que l’on ne puisse pas distinguer correctement l’appartenance d’un son.

Comme dit précédemment il existe 3 modes différents en solo (Normal-Time Attack-Power Wave) dont le but reste le même à chaque fois établir le meilleur score ; que ce soit pour soi-même ou battre le plus haut du classement. Par la suite en mode multijoueur vous pouvez jouer ensemble dans le mode Co-op ou bien vous combattre en mode Versus à vous de choisir… Ce qui est regrettable pour le multijoueur c’est de ne pas avoir accès aux mode « Time Attack » et « Power Wave » en Versus. De plus un multijoueur en ligne n’aurait pas été de trop car on a vite fait de passer sur le mode solo…

Le jeu n’a à proprement pas parler de fin, puisque la seule limite du jeu est le score que vous pouvez accomplir. Si vous avez l’âme d’un grand compétiteur vous aurez tendance à passer de grandes sessions sur le jeu, à l’inverse si vous n’avez pas l’âme d’un guerrier vous ne passerez peut-être pas beaucoup de temps dessus… Cependant n’allez pas croire que vous ne retournerez pas passer quelques moments de challenges lorsque l’envie vous  prendra.

Debris Infinity est un agréable shoot’em up qui saura ravir les fans du genre mais aussi les moins adeptes, qui peuvent prendre du bon temps en découvrant ce type de jeu. En effet il reste dans un univers classique et dans des mécaniques très simples, cependant je pense que c’est là que réside sa force. Nul besoin de faire compliqué puisque le soft nous donne déjà du fil à retordre via les nombreux ennemis qui le peuplent et qui n’hésitent pas à nous enchaîner les uns après les autres. En plus de l’absence de multijoueur en ligne, je ne pourrai lui reprocher que quelques légers bugs sonores comme la disparition de certaines musiques. Et oui car Débris infinity est une très bonne découverte ! Pour 5€ le jeu en vaut la peine ; si lors d’un trajet l’ennui vous guette il sera très plaisant de se donner un petit coup de jus en mettant ses réflexes à rudes épreuves.

Test réalisé par Maître_chèvre sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire