Monster jam logo

Test : Monster Jam Steel Titans sur Nintendo Switch

Test : Monster Jam Steel Titans sur Nintendo Switch

Monster jam logo

Genre : Course, Simulation
Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Coréen, Portugais, Russe, Chinois
Développé par Feld Entertainment
Édité par THQ Nordic GmbH
Sortie France : 26/11/2019
Prix : 29.99€ sur l’eShop
Taille : 689.13 Mo
Joueurs : 1 – 2
Age minimum : 3 +

Site Web Officiel

logo Nintend'alerts scenario

Monster Jam Steel Titans sur Nintendo Switch est un jeu de courses de monster truck. Plusieurs épreuves pour défier vos adversaires comme le freestyle, la course mais également de la destruction.

 

Monster jam screenshot 1
Sentiment de liberté dans un immense monde ouvert

Vous allez pouvoir évoluer dans un énorme monde ouvert afin de prendre part à différentes compétitions et défis et ainsi avancer dans votre carrière pour débloquer et améliorer vos véhicules.

logo Nintend'alerts gameplay

Au lancement du jeu on entre vite dans l’ambiance. En effet, on arrive tout de suite dans un tutoriel pas trop long et qui nous montre efficacement que piloter un monster truck n’est pas simple. On sent bien que l’amusement va être au rendez-vous au niveau freestyle et on a hâte de débloquer de nouveaux véhicules en se lançant dans une carrière de pilote.

Les cascades

La chose la plus fun dans ce genre de titre est quand même la possibilité de faire des énormes figures. Même si les tutoriels sont assez clairs et que vous pouvez tester votre technique dans le monde ouvert, il est cependant assez navrant de se rendre compte dans les premières minutes que la chance est un facteur non négligeable.
Une bonne partie de vos cascades vont tenir plus de l’aléatoire que du talent. Parfois cela vous fera obtenir une note dingue auprès des juges dans un stade, d’autres fois vous resterez juste sur le dos.

 

Monster jam screenshot 3
Affrontez-vous dans des courses bien techniques.

Le mode carrière

Belle surprise que la découverte d’un véritable mode carrière pour faire évoluer votre rang de pilote et votre garage de bolides. Un gros bémol sur la difficulté avec une IA qui manque de surprises, ce qui a pour résultat de vous faire enchainer les épreuves mécaniquement sans vraiment vous compliquer la tâche.

logo Nintend'alerts graph et bande-son

Si le gameplay accuse un peu le coup en ce qui concerne la mécanique de jeu il reste quand même de belles choses. Visuellement nous sommes loin du raté et la musique est vraiment plaisante.

Graphismes

Une attention particulière a été apportée au design des véhicules assurément. Ils sont très bien finis et plutôt nombreux à débloquer, vous allez être fier de votre garage.
Ce n’est pas le cas du décor. Même si ce n’est pas ce qu’on recherche sur ce type de jeu, il n’est pas conseillé de s’attarder sur le public ou le paysage qui est trop classique et aurait mérité une petite touche de fun.

 

Monster jam screenshot 6
Les véhicules sont beaux… concentrez-vous la dessus !

Bande-son

Musicalement c’est une belle surprise. Dès le lancement du soft la tracklist est riche et loin d’être ennuyeuse. Le dosage des bruitages est également bien fait, en effet on ne se retrouve pas plongé dans le son d’un moteur surpuissant.
Cependant vous allez devoir vous habituer à entendre votre manette. Les vibrations sont tellement omniprésentes (sans raison apparente), que vous allez certainement devoir les couper dans le menu.

logo Nintend'alerts contenu et durée de vie

Cet opus contient de nombreux véhicules avec quelques améliorations à débloquer et plusieurs lieux à découvrir. Malheureusement on reste vraiment à la porte de quelque chose de concluant à cause de cet IA qui ne nous met pas en danger. On peut aussi regretter un vrai custom un peu plus poussé sur les véhicules ainsi qu’une communauté online trop peu développée pour assurer du fun en multi.

Monster jam screenshot 2
Des figures bien sympas quand elles sont contrôlées.

La multitude des modes disponibles est intéressante et nous fait oublier (un peu) la platitude des épreuves et des concurrents. Bien que les courses soient un peu plus palpitantes, tout repose sur un bon contrôle des atterrissages de votre véhicule. Le mode carrière est assez long et le monde ouvert séduisant, mais manque cruellement de piment pour nous tenir éveillé.

logo Nintend'alerts conclusion

D’un côté une bande-son parfaite et des graphismes de véhicules vraiment propres qui font plaisir. De l’autre une maniabilité basée sur du hasard, un level design pas très soigné et un gameplay sans parti pris.
Un résultat mitigé qui aurait pu être amélioré par quelques fonctionnalités supplémentaires et une IA améliorée.

Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire