Test : Mugsters sur Nintendo Switch

Mugsters

Genre : Réflexion, action, aventure
Langues : Français
Développé par Reinkout Games
Édité par Team 17 Digital LTD
Sortie France : 17/07/2018
Prix : 14,99€ sur l’eShop
Taille : 1000 Mo

Les aliens ont, une fois encore, envahi la terre. Les humains ont été capturés et enfermés dans des cages de verre. Mais heureusement, vous êtes là, pour sauver le monde, et permettre aux humains de s’échapper.

Humains sauvés
Les humains sauvés, prêts à partir

À vous de les libérer, à grands renforts de véhicules divers comme des voitures, des hélicoptères, des montgolfières, ou des marchands de glace (avec la musique, évidemment), avant de vous enfuir des différentes îles proposées dans Mugsters.

Mugsters est un mélange étrange entre action, réflexion et conduite. Le joueur dirige un personnage qui se retrouve sur différentes îles, avec trois objectifs à accomplir avant de s’enfuir. Le premier dépendra de chaque île. Sobrement baptisé « objectif principal », il consiste à détruire des éléments donnés, à activer des générateurs, à brancher des prises… Pour le deuxième, il faudra sauver les humains, en général il y en a deux ou trois par niveau. Pour ça, un véhicule pour casser la prison sera nécessaire. Et pour terminer il faudra aussi récolter des cristaux, plus ou moins nombreux et parfois très bien gardés.

Objectifs
Les objectifs validés, ou non, à la fin de l’île

Heureusement, pour attendre ces buts, notre personnage dispose d’une maîtrise innée de n’importe quel véhicule qu’il trouve sur son chemin, même si leur maniabilité demandera un temps d’adaptation. Surtout qu’ils sont variés, avec leurs points forts et points faibles. La vitesse d’une voiture ne sera pas celle d’un bus, mais ce dernier détruira plus facilement les murs et les arbres afin de se frayer un chemin. Mais la voiture, si on oublie de mettre le frein à main et qu’on descend trop vite, continuera son chemin, quitte à tomber dans la mer ou s’exploser dans un mur, chose à éviter.

Éléments de gameplay
Différents véhicules et ennemis rencontrés

Car les moyens de transport sont une excellente manière de progresser dans les niveaux, voire indispensable. Déjà, c’est plus rapide qu’y aller à pied. Ensuite, ça permet de détruire les murs qui vous empêchent d’avancer. Ça peut aussi servir de marche pied pour grimper sur des falaises, en sautant dans tous les sens et contourner des ennuis. Car les aliens ne vous laisseront pas tranquillement libérer les humains et récolter les cristaux, ils tenteront de vous tuer. Entre ceux à pied qui vous pourchasseront, les robots bombes et les soucoupes cherchant à vous capturer, mieux vaut rester à l’abri dans son véhicule.

Les niveaux de Mugsters sont colorés, avec quelques petits éléments de décor sur les textures unies, comme des pousses d’herbe. La caméra offre une vue assez éloignée, permettant de voir les embûches qui se dressent sur le chemin, on n’est pas pris au dépourvu. Cependant, cela implique que les humains sont petits et on peut perdre ceux que l’on avait sauvés, on ne sait pas s’ils sont bien montés dans notre véhicule ou pas (surtout qu’ils peuvent se coincer derrière un rocher). De même pour les cristaux, parfois peu visibles, cachés derrière des éléments de décors.

Environnement
Un exemple d’environnement

Du côté du sound-design, on a droit à des bruitages de bonne facture, notamment au niveau des vaisseaux ennemis, avec le bruit augmentant suivant s’ils sont proches ou éloignés de nous. On ressent bien la pression de se faire pourchasser par une soucoupe géante.

On ne peut pas en dire autant de la musique, quasiment absente.

Pour valider les trois objectifs de chacune des vingt-cinq îles, plusieurs tentatives pourront être nécessaires. Entre les chutes dans l’eau, les tirs des tourelles ennemies, les soucoupes-bombes, sauver le monde n’est pas facile. Surtout que plus on avance dans le jeu, plus les cristaux ou les cages à détruire seront bien protégées par des hordes de tourelle ou des soucoupes bien décidées à vous capturer, vous forçant à tout recommencer.

Hub principal
L’aperçu des îles et des objectifs

Heureusement, si on est coincés sur un niveau il est possible de le passer, le jeu débloquant les îles en fonction du nombre d’objectifs validés, mais il faudra quand même en réussir un minimum pour pouvoir avancer. À noter que l’objectif principal reste validé, même si l’on meurt, là où les cristaux et les humains ne seront pas validés tant qu’on n’aura pas quitté l’île. Cela promet plusieurs heures de tentatives pour réussir à tout débloquer, surtout qu’une fois les trois objectifs validés, c’est un mode contre-la-montre qui est proposé.

Objets à récupérer
Un exemple de cages et cristaux à récupérer

Le jeu dispose également d’un mode multi-joueurs, jouable à deux sur une même console, avec des niveaux adaptés, la progression étant distincte entre le solo et le multi-joueurs.

Mugsters réussit son mélange d’action et de réflexion, en proposant des niveaux qui demanderont à la fois de réfléchir à comment passer une série de portes et d’interrupteurs et à bien maîtriser son véhicule quand on sera pris en chasse par des aliens et qu’il faudra fuir sans tomber à l’eau. La présence d’un multi-joueurs est également très appréciable.

Cependant, quelques petits soucis de maniabilité sont à déplorer, le personnage se coince parfois sans raison, et les véhicules réagissent un peu trop vite par moments, ce qui fait perdre une partie alors qu’on avait bien préparé le terrain et il faut tout recommencer.

Test réalisé par Marron sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire