Test : Tactics V : Obsidian Brigade sur Nintendo Switch

TACTICS V : OBSIDIAN BRIGADE

Genre : Tactical-RPG
Langues : Anglais
Développé par From Nothing Game Studios
Édité par From Nothing Game Studios
Sortie France : 09/08/2019
Prix : 20,99€ sur l’eShop
Taille : 2769,29 Mo
Joueurs : 1-2 joueurs
Age minimum : 12 ans

Site Web Officiel

Lorsqu’un titre commence à lorgner du côté des références tactiques telles que Final Fantasy Tactics, on ne peut s’empêcher d’être curieux et de vouloir s’y plonger. Pourtant, le genre est capricieux, et de nombreux concurrents sont à destituer avant de pouvoir devenir une nouvelle référence. Est-ce le cas avec Tactics V : Obsidian Brigade ? C’est ce que nous allons voir. L’intrigue du titre nous place dans la peau de Durehn, un mercenaire qui arpente les Terres de Loren en compagnie de Marcus, son mentor.

Le scénario prend place dans le monde d’Auria !

Ensemble, ils forment « l’Obsidian Brigade » et effectuent des missions moyennant rémunération. Au début de l’aventure, leur but est simple : tenter de survivre dans un pays ou le climat instable tend de plus en plus vers une guerre ouverte. Vous vous en doutez, les choses vont basculer assez rapidement et impliquer nos héros dans un conflit bien plus grand qu’eux. Certes classique, l’histoire parvient tout de même à aguicher et à proposer des twists bien ficelés, quoique très prévisibles. Tout cela en prenant en compte le fait que cet opus soit uniquement en Anglais, bien entendu.

T-RPG oblige, tout le sel du jeu s’axe autour des mécaniques de combats : le tout laissant toutefois perplexe. En effet, les batailles de Tactics V sont bien réglées, avec assez de personnalisation pour s’amuser à construire l’équipe de nos rêves. Cependant, il y a pas mal de revers, notamment sur le plan ergonomique, qui laissent un goût amer en bouche. Un exemple parmi tant d’autres : il faut absolument tout confirmer pour déclencher une action. Lorsqu’on se déplace, le jeu demande si on est sûr de notre coup en proposant une boîte de dialogue fixe. C’est exactement la même chose pour attaquer, utiliser un objet ou une compétence.

Comme tout, l’équilibre des classes est la clé de la victoire !

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour un joueur plus expérimenté qui aura déjà goûté à la fluidité et au dynamisme des titres actuels qui ne s’embarrassent plus de boîte de dialogues inutiles, ça veut dire beaucoup. De fait, le titre donne une impression de lenteur qui lui nuit, et qui empêche de ressentir le frisson du combat. Et ce type de petit détail de menu, Obsidian Brigade en regorge. Certes, le titre ne cache pas son inspiration pour les années 80-90, mais aurait gagné à simplifier ses menus et à dynamiser les choix du joueur pour un effet plus « actif » et plus rapide.

Le titre ne prend pas de risque et propose des mécaniques classiques, mais solides !

Dans le respect de la tradition « Tactical », le soft propose tout un système de classe, de compétences (actives ou passives) et d’autres bonus dans le but d’améliorer vos personnages. Plutôt réussi dans le fond, ce système offre assez de liberté pour gérer ses acolytes : son seul réel défaut étant de ne proposer que peu de classes différentes. Ainsi, nous retombons peu ou proue sur les mêmes schémas, à savoir choisir un guerrier, un voleur, un mage, un archer, etc. Si le tout se suffit à lui-même, un peu de vent frais n’aurait certainement pas fait de mal.

Comme souvent, la direction artistique est question de goûts et de couleurs. C’est encore plus vrai pour Tactics V, qui fait ici une proposition plutôt surprenante, mais pas inintéressante. En effet, le principe est de donner un effet 3D à des images initialement en 2D, afin de reproduire un style qui était récurrent dans les années 80, surtout sur PC. Aujourd’hui, ce style a vieilli, mais n’en reste pas moins empreint d’une identité forte.

Parfois, une vue de dessus aide à se repérer dans des maps parfois brouillons !

Le tout est techniquement propre et rend très bien à l’écran, mais nul doute que cela rebutera instantanément celles et ceux qui n’accrochent pas à cet étalage de fausse 3D. La bande-son est un autre bon point du titre, puisqu’elle colle parfaitement à l’univers d’Auria (le nom du monde) et propose des pistes convaincantes et dynamiques. Clairement, la DA ravira les nostalgiques.

Fidèle à son genre, le titre propose un scénario en perpétuel changement, ce qui vous permettra de le déguster une bonne quinzaine d’heures avant d’en voir le bout. Plaisant par moment, redondant par d’autres, c’est une aventure en demi-teinte qui est offerte ici et qui empêche de se projeter pleinement dans ses bras.

Les environnements proposés restent classiques !

Si le contenu annexe pourra vous accrocher un petit moment, il n’y a clairement que sur le suivi de la trame principale que vous devrez compter pour égayer votre envie de combats. L’apprentissage de toutes les compétences pourra vous occuper un petit moment, mais ne constitue pas en soi un challenge suffisant pour avoir envie de prolonger l’expérience plus qu’il n’en faut. Seule reste l’option de pouvoir jouer à deux joueurs, qui est appréciable et permet de parcourir le titre avec un ami.

Tactivs V : Obsidian Brigade est un jeu qui parvient à se suffire à lui-même, malgré une ergonomie un brin dépassée et un manque d’audace dans certains aspects, notamment les maps de bataille et les classes proposées. Il saura offrir de bonnes heures de jeu aux fanas du genre, mais aura une texture plus molle pour les joueurs qui recherchent une aventure plus dynamique et actuelle. Dans les faits, le titre s’en sort de façon correcte et reste respectable. Il faut simplement espérer que si suite il y a, elle puisse emmener cet univers à un autre niveau.

Test réalisé par Jibenc0 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :
Partagez sur vos réseaux

Laisser un commentaire