Test : Tanzia sur Nintendo Switch

TANZIA

Genre : Action, Aventure, RPG
Langues : Anglais Sous-titres : Anglais
Développé par Arcanity Inc
Édité par Arcanity Inc
Sortie France : 19/07/2018
Prix : 19,99€ sur l’eShop
Taille : 656 Mo

Site Web Officiel

Tanzia est un jeu sorti initialement le 17 Avril 2017 sur la plateforme de jeu Steam et développé par le studio indépendant Arcanity Inc. Mais qui dit petite structure ne veut pas forcément dire petits moyens. En effet Arcanity regroupe plusieurs membres d’anciennes fondations vidéo-ludiques et le pitch du jeu est composé par un nom certainement connu de certains : Kevin Saunders. Ce dernier est à l’origine de quelques perles comme NeverWinter Nights 2.

Tanzia est un RPG en monde ouvert avec une vue à la troisième personne dans lequel vous incarnez un jeune Akazi. Lorsque vous démarrez, l’histoire vous est comptée d’entrée de jeu grâce à une cinématique vraiment bien réalisée.

Sur une île paradisiaque, vit en harmonie le peuple Akazi ayant développé une grande maîtrise de l’alchimie et des techniques arcaniques. Apeuré et jaloux de cette puissance, le Roi squelette décide un jour de venir envahir l’île afin de s’emparer de cette magie et de réduire à néant le peuple Akazi. Mais devant lui se dressera un membre de ce peuple doué d’une puissance magique faramineuse et l’ennemi sera bouté hors des terres. Le malin repoussé et la paix revenue sur l’île, c’est à ce moment que décide de naître un petit Akazi qui ne sera ni plus ni moins que le petit fils du grand chaman, alors élevé au rang de légende,  ayant repoussé le Roi Squelette.

Le jeune héros sera alors doté d’un potentiel immense et se révélera très tôt au pouvoir des Arcanes et de l’alchimie. Son grand-père le formera donc dans le but de faire de lui le plus grand des sorciers. Effrayé et menacé par le potentiel du jeune Akazi, le Roi Squelettes décide alors d’engager un assassin afin de réduire au silence le jeune prodige.  Ce meurtrier se rendra sur l’île des Akazis et fera en sorte que le cœur du petit fils du grand chaman cesse de battre. Et il y parviendra…

La Légende, usant de tout son pouvoir, fera de nouveau battre le cœur du petit prodige au grand soulagement de son peuple. Mais, conscient de la menace qui pèse sur lui, l’aïeul décidera de l’envoyer en exil sur une île voisine et quittera lui-même cette dernière afin de protéger sa communauté… Apprenant ceci, le Roi Squelette profitera de cette aubaine pour envahir l’archipel. Alors mature, l’exilé décidera de revenir sur son île natale afin de marcher sur les traces de son grand père.

Le gameplay de Tanzia sera typique du gameplay que l’on peut trouver dans tous les RPG avec une grosse touche de MMORPG

En effet, vous pourrez déplacer votre personnage avec le stick gauche et faire pivoter la camera avec le stick droit. Pour discuter avec d’autres personnages vous utiliserez la touche A, la touche X vous permettant de ramasser les objets à terre.

Durant votre périple, vous serez amené à maîtriser plusieurs sortilèges pour attaquer ou vous défendre mais vous pourrez apprendre aussi à « crafter » des potions qui auront différentes vertus : regagner de la vie et du mana, vous rendre invincible pendant un cours laps de temps ou encore vous permettre de courir plus vite.

Passons sans plus attendre à la manière de combattre. Si vous avez joué à World Of Warcraft et plus particulièrement un personnage de type Mage givre ou ChamElem vous retrouverez toutes vos sensations.

En effet comme dit plus haut, vous aurez la possibilité d’apprendre plusieurs type de magie : Lancer des flèches de glace blessant et ralentissant vos adversaires, des boules de feu, des éclairs de foudre ou encore figer vos ennemis avec des racines…

 

 

Cependant comme dans tout bon RPG, lorsqu’un rival est immobilisé, votre premier réflexe sera de passer derrière et de l’attaquer au corps à corps sans subir de dégâts. Hélas ici, même bloqué par des racines, il vous sera impossible d’attaquer votre adversaire dans le dos car il vous fera toujours face et aura aussi la possibilité de vous infliger quelques dommages. Afin de jeter vos sortilèges vous devrez jongler avec les touches L et R pour choisir celui qui vous convient et appuyer sur la touche ZR pour le lancer.

Si vous faites face a plusieurs ennemis, la touche ZL vous permettra de switcher de cible. Dans votre barre d’actions située en bas de l’écran, vous aurez aussi la possibilité d’y incorporer différents objets mais aussi des potions pour les utiliser instantanément sans coupure dans le jeu, mais sachez que chaque sortilège ou potion sera soumis à un temps de recharge.

Chaque ennemi abattu vous offrira des points d’expérience qui vous permettront de monter en niveau afin de devenir plus fort, augmenter votre jauge de vie et de mana, apprendre de nouveau sorts et recettes pour vos potions.

Les Graphismes du jeu auront un style cartoonesque donnant un rendu enfantin et gentillet mais ils pourront se révéler froid si vous vous rendez dans une zone de combats.

Vous serez amené à traverser des villages, des plages ou des forêts qui seront modélisés avec finesse. Le bestiaire du jeu sera assez conséquent vous permettant d’affronter différents types de monstres qui eux aussi, sont réalisés avec précisions.

En ce qui concerne la bande son, vous aurez à l’écoute une musique différente pour chaque zone visitée offrant ainsi une richesse auditive conséquente. Douce et calme dans les endroits de repos ou de visite, elles peuvent devenir rythmées et endiablées lors des phases de combats ou dans les villages ennemis.

Difficile de donner une durée de vie à un RPG. En effet le jeu contient une quête principale riche et développée, accompagnée de nombreuses quêtes secondaires disséminées tout au long de votre aventure.

Si vous ne souhaitez faire que la quête principale, votre temps de jeu sera compris entre 15 et 25 heures et si vous effectuez toutes les quêtes secondaires ainsi que la visite totale de l’île, votre temps de jeu sera doublé voir même triplé.

Ainsi tout dépendra de votre manière de jouer mais sachez que vous prendrez du plaisir à arpenter les différentes parties de l’île.

Le soft d’Arcanity Inc fait partie de ces petites perles réalisées par les studios indépendants et présentées sur la Nintendo Switch.

L’histoire est complète et particulièrement bien amenée. Les graphismes bien que simples apportent vraiment du cachet au jeu et on prend plaisir à jouer. Ajoutez à cela des musiques très sympathiques berçant votre progression tout au long de l’aventure.

Le côté gameplay style MMORPG permet de retrouver les sensations d’un World of Warcraft ou d’un Guild War.

Pour conclure, Tanzia est une petite bombe venue d’ailleurs donc n’hésitez pas une seconde, prenez votre bâton de Chaman, vos plus puissants sortilèges et repoussez ce vil Roi Squelette pour que la paix puisse de nouveau régner sur l’île paradisiaque Akazi.

Test réalisé par Hylians sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire