Test : The Adventure Pals sur Nintendo Switch

Test : The Aventure Pals Nintendo Switch

 


Genre : Plateforme, Aventure, Action, Puzzle
Langues : Anglais Sous-titres : Anglais
Développé par Massive Monster
Édité par Armor Games
Sortie France : 12/04/2018
Prix : 11,99€ sur l’eShop
Taille : 1503,66 Mo

Site Web Officiel

Ça y est c’est le grand jour, c’est votre anniversaire ! Votre père vient vous chercher afin de vous offrir le plus beau cadeau pour votre aventure : une girafe multifonction. Vous l’appelez Sparkle et dans la joie et les émotions, le méchant vous attaque par surprise et vous enlève votre géniteur. Vous essayez de le sauver mais vous échouez : le plan machiavélique de Mr B commence. Il va transformer les vieilles personnes en hot-dog et c’est maintenant à vous d’aider les habitants pour espérer retrouver votre papa…

 

Vous voilà parti dans une folle aventure, plongé dans un monde à l’ambiance cartoon et loufoque où l’humour est roi.

Une fois lancé dans cette histoire avec un rapide tutoriel, il est temps d’aller sauver le monde. Arrivé sur la carte du jeu, tout est prétexte à aller dans un niveau : récolter des gemmes pour payer la rançon, récolter des myrtilles, tuer un monstre pour aider une campagne électorale etc. À chaque fois, il sera question de finir les différents tableaux d’un niveau pour donner suite à la demande d’un habitant.

Le Gameplay général est classique : toutes les bases d’un jeu de plateforme s’y retrouvent, elles sont toutes parfaitement gérées et sont introduites petits à petits. Chaque niveau apporte un nouvel élément : des leviers à activer, des clés à aller chercher, des trampolines… Mais à chaque fois, ceux-ci sont adaptés à l’univers du jeu : les leviers sont des boulons que la girafe actionne, les clés sont des chats à remettre dans un panier, les trampolines sont des grilles pains…  Le jeu évolue de niveaux en niveaux et on n’a jamais l’impression de refaire la même chose !

 

Au-delà des phases de plateforme, il y a également des combats tout au long des niveaux : on va se battre avec une simple épée et notre ami Mr Rock que l’on pourra améliorer, lui ou notre personnage, grâce aux gains de niveaux qui nous poussent à choisir entre trois nouvelles compétences. On a également accès à différents objets comme des potions d’invincibilité, de régénération ou même des bombes, récoltables dans les niveaux ou achetables dans les points de vente des différentes parties de la carte !

La maniabilité du jeu est excellente, le seul bémol que j’ai pu y trouver serait la vibration des manettes : j’ai eu l’impression que ma Switch allait me sauter des mains à chaque fois que les Joy Cons se mettaient à vibrer ! Dommage pour une console dotée d’une belle technologie à ce niveau-là.

Finalement on a un jeu accessible à tout type de joueurs : la maniabilité et l’apprentissage du jeu se font sans effort et la difficulté augmente petit à petit, à mesure que le joueur apprend et s’améliore.

La raison principale pour laquelle le jeu m’a attirée à la base ce sont les graphismes : l’univers cartoon et enfantin de ceux-ci donnent envie de découvrir dans quelle histoire ils vont nous embarquer et on ne peut pas être déçu ! La qualité visuelle du tout nous transporte dans un monde où rien n’a de sens et pourtant tout est normal : une baleine dans un port vous demande de l’habiller pour la sublimer ? Pas de problème, ramenons-lui un bas de maillot de bain !

 

Les musiques sont sympathiques et accompagnent bien le tout sans être pour autant mémorables : on retrouve à chaque fois le même thème pour tous les niveaux d’une même partie du monde, au vu de la qualité de celles-ci il aurait été appréciable d’en avoir quelques-unes de plus.

On ajoute à ça les bruitages et on a le cocktail parfait pour mettre de bonne humeur : j’avoue avoir beaucoup rigolé lorsque j’ai dû contrôler une abeille qui fait « pouïc » lorsqu’elle se cogne contre les murs, la pauvre doit avoir une sacrée bosse sur la tête maintenant.

En plus des niveaux à compléter pour avancer dans les différents mondes, on retrouve différents récoltables. Il y a les Cupcakes à donner à un chat glouton afin qu’ils nous ‘’offre’’ différents costumes, ils se retrouvent au nombre de cinq par niveau c’est-à-dire un par tableau. On retrouve aussi un Sticker par niveau, puisque tout enfant se doit d’avoir un album de Stickers, même quand ses parents sont enlevés.

De plus, la manière dont sont construit les niveaux nous laisse toujours le choix de passer par différents chemins, soit pour retrouver un cupcake ou un sticker, soit pour avancer dans le niveau. On ne tourne jamais vraiment en rond et on se retrouve à aller explorer des lieux pleins de trésors… ou de monstres !

 

On ajoute à tout cela la possibilité de jouer à deux et la durée de vie s’en retrouve doublée ! Une fois le jeu commencé en solo, on a qu’une envie : le faire découvrir à ses amis et se lancer à plusieurs dans ce merveilleux monde…

Ainsi, l’histoire en solo se fini en environ 8h, mais si on a envie de finir tous les niveaux avec les meilleurs notes tout en ayant tous les costumes et Stickers, on peut facilement y passer beaucoup plus de temps !

The Adventure Pals était un des Jeux Indépendant les plus attendus dernièrement et sa version Nintendo Switch s’en sort très bien !  L’univers déjanté mêlé au jeu de plateforme donne un mélange particulièrement agréable à prendre en mains, que ce soit pour le joueur le plus chevronné ou le plus débutant. Accessible pour tous ; l’humour de celui-ci et le Gameplay excellent ne manqueront pas de vous décrocher plus d’un sourire lors de votre aventure !

Test réalisé par Picqualose sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire