Test – This Is The Police 2 sur Nintendo Switch

This Is The Police 2


Genre : Simulation, Stratégie, Autre
Langues : Anglais
Sous-titres : Japonais, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Portugais, Russe, Coréen, Chinois
Développé par Weappy Studio
Édité par  THQ Nordic
Sortie France : 25/09/2018
Prix : 29,99€ sur l’eShop, 29,99€ version boîte
Taille : 2,9 Go
Joueurs : 1
Age minimum : 16 ans

Site Web Officiel

Bien que This Is The Police 2 soit la continuité du premier opus, il n’est pas indispensable d’avoir joué à ce premier épisode pour apprécier le second, ce qui est une très bonne chose.
Prenant place dans la ville de Sharpwood, l’histoire du soft met la lumière sur Jack Boyd, un personnage qui a fait son apparition lors du premier chapitre de la série.
Dans cet opus, Jack Boyd a vieilli et changé. Il vit paisiblement et discrètement dans une petite maison quand il est associé à un groupe de dealers de drogue et accusé de garder l’argent de ces derniers.
Après avoir découvert qu’il le cachait bel et bien, il est emprisonné mais à tort puisqu’il est innocent. Il arrive à le prouver et en tant qu’ancien commissaire, propose son aide au shérif de Sharpwood.
Il sera engagé en tant que « bras droit » de ce dernier après une première enquête.

Vous êtes donc à la tête (ou presque) de la police de Sharpwood et devrez résoudre des crimes en tout genre : meurtres, harcèlements, kidnappings, ventes illégales…

L’aventure de This Is The Police 2 est divisée en journées et commence le 21 Novembre.
Chaque jour, une (voire deux) cinématique(s) s’enchaîne(nt), permettant de suivre l’histoire de Jack Boyd au commissariat.
En début de matinée, après votre cinématique quotidienne, vous recevez un ou plusieurs message(s) des agents de police. Certains souhaitent ne pas travailler aujourd’hui pour X raison, d’autres annoncent leurs absences… vous répartissez ensuite des objets par agent (matraques, taseurs…) avant de vous occuper des plaintes de la ville : comme illustré ci-dessous, l’écran représente une maquette de la ville de Sherpwood, des informations diverses et elle s’anime au fur et à mesure de la journée.

 

À gauche et à droite s’affichent les appels et messages (et donc des mini-crimes à résoudre), en bas vos agents et leurs disponibilités et en haut l’heure, la date et l’argent que vous possédez.
Les plaintes par messages et appels doivent être traitées rapidement, comme indiqué il y a un temps limité et une fois écoulé, vous recevrez un malus en fin de journée.
Pendant les interventions, vous êtes toujours au commandement : vos subalternes ont besoin d’être conseillés et c’est votre rôle. Vous choisirez comment aborder le problème et le résoudre, exemple : une personne se faisant passer pour un policer semble compter des billets au bord de la route. Que faire ? Lui demander de partager avec vous, de lever les mains ou tenter un coup de taser ?
Chacune de vos décisions auront des répercussions et c’est à vous de prendre les meilleures pour mener à bien l’interpellation.
Certains crimes continueront finalement et deviendront des enquêtes, ce sera à vous de les résoudre en plaçant les éléments clés du crime dans le bon ordre.
À la fin de la journée, vous devez choisir les agents qui viendront travailler le lendemain. Choisissez bien, ils n’ont pas les mêmes compétences, le même niveau et si vous leur demandez de venir un deuxième jour de suite, certains ne vont pas se laisser faire… chaque policier a sa propre opinion sur vous, faites du mieux que vous le pouvez pour qu’ils en aient une bonne !
Passé la sélection des agents, vous recevrez une monnaie spéciale : des anneaux de canettes. Vous pourrez les utiliser pour l’embauche d’un agent ou pour l’achat d’équipement.
L’argent reçu baissera si vous n’avez pas réussi une ou plusieurs interpellation et augmentera en cas de succès.

Certaines enquêtes/crimes donneront naissance à des combats tactiques, pendant lesquels les criminels et les agents jouent chacun tour après tour.
Des combats simples mais techniques, vous devrez bien positionner vos agents, anticiper les prochains tours et bien plus.

Si le gameplay du soft est très réaliste, on peut lui reprocher sa routine due à l’enchaînement de journées trop répétitives.

On voit cela très rarement dans le jeu vidéo : le 2D Flat Design.
C’est un style graphique très minimaliste n’utilisant que quelques couleurs et des formes simples.
Pour ceux qui attendaient des détails sur le plan graphique, vous serez déçus.
Néanmoins, le résultat est très bon : pas d’aliasing, cinématiques très fluides et effets de lumières réussis.

L’OST se fait discrète dans le soft, surtout pendant les cinématiques mais présente pendant les « phases de crimes ».
Très jazzy, la musique donne naissance à une ambiance relax pendant les phases de gameplay.

L’aventure This Is The Police 2 est décomposée en plusieurs journées de 10-15 minutes.
Pour voir le bout du scénario du soft, il faut compter environ 20 heures.


Le grand défaut de This Is The Police 2 réside dans le fait qu’un mode sandbox est absent.
En effet, vous ne pourrez pas jouer « normalement » après la fin du jeu, sans scénario.
Néanmoins, l’aventure se terminant en 20 heures la durée de vie reste relativement bonne.

Comme indiqué sur la fiche-info au début de ce test, le jeu est en Français.
Cependant, vous devrez paramétrer la langue dans le menu option dès la première utilisation du jeu.
Cette traduction en Français est par ailleurs inexacte à plusieurs reprises, un peu dommage car le reste de la traduction est sans faute.

On note également la qualité des seuls doublages du jeu (en Anglais), bien qu’ils soient un peu clichés par moment.

Difficile de ne pas tomber sous le charme de This Is The Police 2. Weappy Studio a créé un scénario intéressant, un gameplay certes répétitif mais réaliste, sa réalisation est grandiose et fait honneur à la série qui on l’espère prendra fin le plus tard possible.

Les défauts du soft se font très vite oublier grâce à ses innombrables qualités, chapeau Weappy Studio.

Test réalisé par KayZen sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés

Laisser un commentaire