Test : Youtubers Life OMG Edition sur Nintendo Switch

Youtubers Life OMG Edition

Genre : Lifestyle, Simulation, Stratégie
Langues : Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol, Portugais, Russe
Développé par U-PLAY Online
Édité par U-PLAY Online
Sortie France : 20/11/2018
Prix : 29,99€ sur l’eShop, 29,99€ en version boite ici
Taille : 2551,19 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 3

Site Web Officiel

Youtubers life OMG Édition, ce n’est pas n’importe quelle histoire : c’est la vôtre. Alors que vous vous trouvez au sommet de votre carrière sur U-Tube, l’envie vous prend de faire une rétrospection sur tous les événements qui ont conduit à votre réussite. Votre “vous” futur se chargera de la narration et s’occupera de vous guider lors des tutoriaux. Votre histoire débutera ainsi dans votre chambre d’étudiant alors que vous habitez toujours chez votre mère, à une période où il faut jongler entre études, petits boulots et vidéos U-Tube.

Pour décrire le gameplay, il vous suffit d’imaginer une version simplifiée des Sims. Portage oblige, le titre conserve un curseur de souris que vous déplacez sur l’interface avec le stick. En lançant le jeu, vous commencerez par choisir l’apparence de votre avatar, son caractère, le type et le nom de sa chaîne U-Tube. Pour ce test, nous avons choisi la voie du gaming mais sachez qu’il est également possible de sélectionner la musique ou la cuisine.

Une fois satisfait de vos choix, vous ferez vos premiers pas dans votre chambre d’ado. Le tutoriel vous guide progressivement à travers les différentes actions possibles, vous familiarisant avec votre barre de faim et de fatigue, avant de vous laisser autonome. Rassurez vous, toutes les options ne sont pas disponibles dès le début et un long chemin est encore à parcourir avant d’atteindre une grande renommée.

Alors que vous êtes étudiant, vous aurez le loisir de vous adonner à votre passion: la vidéo. Seulement, que ce soit u-tuber gaming, musique, ou culinaire, soyez studieux si vous voulez maintenir de bonnes relations avec votre mère et obtenir d’elle de l’argent de poche en guise de récompense. La petite monnaie s’avère très précieuse pour se lancer et la quantité de choses achetables vous obligera à vous fixer des priorités. Pour du gaming, il est recommandé de faire des vidéos sur des jeux récents. Hélas, vous commencez avec un matériel informatique précaire et votre résolution d’image ne sera pas optimale. Est-il donc préférable de continuer de faire des gameplay sur plusieurs nouveaux jeux, ou d’économiser pour une meilleure caméra ? Ces choix vont s’étoffer avec le temps et votre coeur penchera entre l’habillage, les nouvelles consoles, les téléphone portables, la décoration. Heureusement qu’en plus de votre mère, des petits boulots sont réalisables. Payés une misère au départ, la somme acquise ne fera que croître en même temps que votre situation de vie changera.

Avant de s’attarder sur d’autres aspects, parlons du tournage d’une vidéo. Une fois le jeu sélectionné, un mini-jeu se déclenchera. Dans ce dernier, il faut choisir parmi plusieurs cartes, la réaction appropriée face à des événements de votre session de jeu. Chaque carte fera monter des statistiques de votre enregistrement, que ce soit son écriture, scénario ou l’humour qui s’en dégage. Une fois ces réactions choisies, place au montage sur le logiciel de votre ordinateur. Ici non plus rien de sorcier, chaque séquence de la vidéo devra bien se raccorder. Suite à cela, reste la génération, puis l’upload pour enfin voir les commentaires et obtenir vos premiers fans. Gagner votre vie par U-Tube ne se fera pas du jour au lendemain et du temps passera avant que les visionnages ne commencent à rapporter quelques dollars. À partir d’un certain point, vous serez à même de suivre des formations pour booster vos compétences et enregistrer des vidéos de meilleure qualité.

Cette phase de tournage, bien qu’amusante au départ, deviendra rapidement redondante et il vous sera possible d’automatiser la sélection des cartes si vous ne désirez plus vous en soucier.

N’oublions pas l’aspect social, nécessaire à se faire un réseau. C’est lors de soirée que vous rencontrerez vos premiers amis. Les discussions se lancent en cliquant sur l’interlocuteur et en sélectionnant un thème de discussion. En fonction de son profil, le sujet va l’intéresser ou non. Finalement, pour monter la jauge de relation, on se contentera d’abuser des mêmes discussions à partir du moment où on a repéré lesquelles fonctionnent sur telle personne. En plus de nouveaux amis, vous serez amenés à discuter avec de potentiels clients qui vous demanderont une vidéo sur un jeu, moyennant rémunération. Mais attention, n’acceptez pas n’importe quelle mission à la légère. Ces dernières sont limitées dans le temps et si vous vous apercevez malencontreusement que vous ne possédez pas la console pour le jeu en question, vous risquez, soit de vous ruiner pour la console, soit de souiller votre réputation en ne rendant pas le projet dans les délais.

En avançant dans les missions principales, vous finirez par quitter le cocon familial pour vivre en colocation, puis voler de vos propres ailes en engageant des collaborateurs qui créeront du contenu pour vous. Le gameplay ne cesse de s’étoffer pour éviter de tomber dans une trop longue routine travail-vidéo-dodo même si la redondance frappera forcément à un moment où un autre. Les invitations à des conférences, des salons, les sorties cinémas entre amis ou encore des sorties en boite viendront ponctuer vos journées d’événements imprévus.

On ne pourra terminer cette section Gameplay sans parler des bugs rencontrés lors de parties. De nombreux temps de chargement viennent interrompre le jeu, juste pour consulter des menus. L’action s’en retrouve saccadée, d’autant plus avec la framerate qui fera parfois des siennes. Dernier point au niveau de l’interface, certains textes s’affichent mal ou pas du tout. En somme une multitude de petits bugs, loin d’être bloquant, mais qui ternissent l’expérience de jeu.

Très cartoon et coloré, Youtubers Life OMG Edition fourmille de détails. Bien sûr, des incohérences viennent se glisser comme des jaquettes identiques pour des jeux différents. La modélisation des personnages est correcte et doublée par des “blablabla” qui rappellent à nouveau “Les Sims”.

L’interface aide à l’immersion: vous êtes sur un navigateur Web sur votre ordinateur, les jeux s’accumulent sur votre étagère à chaque achat et vous sortez votre smartphone lorsque vous le consultez plutôt que sur un écran différent.

Véritable hommage à la pop culture, vous débloquerez de nombreux vêtements et costumes qui en feront sourire plus d’un. De nombreux noms vous seront familiers, bien que déformés : Mantendo, PlayStudio, Strawberry, Pipper…

 

Doté d’une ligne directrice, le titre se boucle facilement en une dizaine d’heures. Il vous sera toujours possible de varier les points de vue en créant un nouveau personnage pour vous adonner à une autre activité sur U-Tube. Dans tous les cas, le principe reste sensiblement le même à certains détails près. Par exemple, en gaming vous ferez des vidéos découvertes ou gameplay de jeu tandis qu’en musique vous ferez des covers de titres. Le jeu ne se dotant que d’un unique mode de difficulté, ne vous attendez pas à défi hardcore.

Youtubers Life OMG Edition est un jeu de simulation complet. Plein de détails amusants, il vous plongera dans le monde (simplifié) des youtubers, en vous proposant des mécaniques originales. D’ailleurs, la rejouabilité est décuplée par les différents types de chaînes que vous pouvez choisir en début de partie. Cependant, le tableau se trouve terni par des bugs techniques ainsi que certains passages assez redondants. Néanmoins, l’expérience n’en demeure pas moins variée et plaisante grâce à une évolution constante du statut social de votre avatar, des nouvelles possibilités qui s’ajoutent régulièrement et des événements ponctuels qui vont survenir.

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

 


 

Test réalisé par Nadium sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :
Partagez sur vos réseaux

Laisser un commentaire