Test : Fell Seal: Arbiter’s Mark sur Nintendo Switch

Fell Seal: Arbiter’s Mark

Genre : RPG, Stratégie
Langues : Anglais Sous-titres : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Portugais, Russe
Développé par 6 Eyes Studio
Édité par 1C Entertainment
Sortie France : 14/08/2019
Prix : 24,99€ sur l’eShop
Taille : 1422,92 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 7 ans

Site Web Officiel

C’est dans l’ombre du grand Fire Emblem : Three Houses que Fell Seal: Arbiter’s Mark voit son portage arriver sur Nintendo Switch. Pour autant, c’est un titre à côté duquel il serait bien dommage de passer. Je vous invite à découvrir pourquoi dans ce test !

Dans le monde de Teora, le conseil des sept immortels, vainqueurs d’un puissant démon autrefois, règne en maître absolu. Son rôle est de maintenir la paix. Pour cela, une « milice » a été créée : les arbitres. Ces derniers, comme cela vous sera expliqué dans la très jolie cinématique d’introduction, ont tout pouvoir pour rendre la justice : ils sont juges, jurés et bourreaux. Bien évidemment, un tel niveau d’autorité amène des abus, et vous apprendrez qu’une grande partie de la milice est corrompue.

La carte principale du jeu

Vous incarnerez la capitaine Kyrie, arbitre loyale et forte de ses principes, et son équipe. Celle-ci comprend entre autres Reiner, son frère adoptif, et Anadine, une jeune recrue en cours de formation. Alors que plusieurs candidats sont choisis pour remplacer l’un des immortels, Kyrie et sa troupe vont rapidement être confrontés à une profonde corruption au sein de l’Ordre gouvernant.

Le soft possède un développement scénaristique digne des grands du nom. Ce dernier est en effet intriguant tout au long de l’aventure et bien ficelé. En outre, les personnages sont bien développés : ils ont tous des caractères bien distincts et on découvre au fil du temps de nombreux éléments sur leur histoire personnelle. Le tout les rend très attachants.

Fell Seal : Arbiter’s Mark est un jeu de rôle tactique. En d’autres termes, vos personnages affronteront des ennemis sur une zone fixe au tour par tour et disposeront d’une action et d’un déplacement à effectuer.

Concernant les actions possibles, vous pourrez soit lancer une attaque (elles sont propres à chaque classe), utiliser un objet ou terminer votre tour. Ajoutez à cela la possibilité de déplacer votre personnage sur un certain nombre de cases. Pour chaque combat, une condition de victoire sera énoncée dès le départ. On vous demandera parfois d’anéantir tous les adversaires, mais aussi de récupérer un objet ou encore de survivre un nombre de tours prédéfini. Pensez donc à bien garder l’objectif de la rencontre en tête !

Une phase de combat

De nombreuses classes seront mises à votre disposition. Si certaines seront accessibles dès le commencement, d’autres sont déblocables à mesure que vos héros progressent. En effet ces derniers gagneront des points que vous pourrez échanger contre des compétences (une bonne dizaine sont disponibles par classe). Ce sont ces achats qui vous permettront d’accéder aux nouvelles classes. À noter que chaque personnage pourra posséder une classe principale et une autre secondaire. À vous d’essayer les multiples combinaisons possibles et ainsi d’optimiser votre équipe.

L’arbre de compétences d’une classe

Car, ne l’oublions pas, un RPG tactique sous-entend évidemment une bonne dose de stratégie. Elle sera indispensable pour avancer dans l’histoire, peu importe le niveau de difficulté. Le choix de votre composition en début de rencontre ne sera, par exemple, pas à prendre à la légère. De plus, le placement de vos avatars est crucial car les coups portés en face, par le côté ou l’arrière n’infligeront pas les mêmes dégâts. Des éléments de la carte pourront également jouer en votre (dé)faveur (falaises, plans d’eau, etc.). Vous devrez aussi bien gérer votre stock de consommables. En effet, aucun achat ne sera nécessaire dans ce domaine : vous gardez vos objets à vie (ils sont améliorables via l’utilisation de composants), mais en quantité limitée par combat. Il faudra donc bien réfléchir avant de les utiliser !

Les boutiques

Mais à quoi donc va servir l’argent ? Car chaque victoire vous octroiera une jolie somme. Pas de panique, vous pourrez toujours faire du shopping dans les boutiques pour acquérir de l’équipement. Il vaudra mieux, d’ailleurs, vous préparer du mieux possible, et ce dès que vous le pourrez (c’est-à-dire après chaque bataille), car cela vous procurera des avantages non-négligeables (si ce n’est indispensables).

Comme beaucoup de RPG tactiques, Fell Seal : Arbiter’s Mark nous propose des graphismes en 2.5D isométrique : les zones sont représentées sous forme d’un quadrillage en 2D avec toutefois une impression de profondeur. Un choix qui s’adapte évidemment très bien au genre, à défaut d’être surprenant. La direction artistique, en revanche, donne une réelle identité au soft. Elle nous offre des ambiances très variées, colorées et très agréables à l’œil, dans un style dessiné. Ainsi, chaque rencontre vous fera découvrir de nouveaux décors, chacun avec ses avantages et ses inconvénients de terrain, apportant ainsi un bol d’air frais à chaque combat.

Rencontre en forêt

En plus de nous ravir les yeux, l’opus nous abreuve également les oreilles d’une bande-son bien réalisée, composée de jolis arrangements instrumentaux. Elle se veut motivante, voire épique, en combat et plus joviale lors des cutscenes. Elle est toutefois suffisamment discrète pour ne pas devenir lassante, même après de nombreuses heures.

Fell Seal : Arbiter’s Mark possède un contenu colossal. Une quarantaine de rencontres sont disponibles dans l’histoire principale. Vous alternerez entre ces phases de combat et les scènes purement narratives. Autant dire qu’il vous faudra au bas mot une quarantaine d’heures de jeu pour connaître son dénouement, chose somme toute assez rare dans le monde du jeu-vidéo indépendant.

Phase narrative : cutscene en ville

De plus, le titre nous propose des options de customisation assez impressionnantes. D’une part, vous pourrez totalement personnaliser l’apparence de vos nouvelles recrues (couleur de peau, cheveux, visage, vêtements, nom, etc.). D’autre part, vous pourrez customiser leur gameplay en leur apprenant les attaques de votre choix et en combinant les classes que vous souhaitez. De même, une variété d’équipements qui ont souvent des propriétés différentes sera proposée. Autant dire que vous ne verrez jamais deux équipes identiques.

Le campement, qui se révélera vite indispensable !

En plus du scénario, l’opus propose du contenu annexe, déblocable au cours de l’aventure (une arène par exemple). De quoi rallonger encore la durée de vie si vous n’en avez pas eu assez.

À noter également que les options de difficulté offrent, là aussi, un grand choix de paramétrage et vous permettront donc d’adapter totalement la partie à votre niveau.

Lorsque j’annonçais que Fell Seal : Arbiter’s Mark était un RPG Tactique qui valait le détour, je ne mâchais pas mes mots. En effet, son gameplay, assez classique pour le genre, vous demandera de la réflexion et proposera un challenge bien présent mais adaptable à votre niveau via les options de paramétrage de la difficulté. Toutefois, il apporte un vent de fraîcheur en offrant de nombreuses possibilités de customisation de l’apparence des personnages et de leur style de jeu, vous permettant ainsi de trouver votre bonheur à coup sûr. De plus, cet opus nous conte une histoire prenante, qui met en lumière la diversité des personnages de telle façon qu’ils deviennent tous plus attachants les uns que les autres. Ajoutez à cela la patte graphique avec son côté dessiné et ses décors très diversifiés ainsi que la bande-son, aux sonorités instrumentales, bien adaptée aux changements d’ambiance, et vous aurez le cocktail pour réaliser un excellent Tactical RPG. Ai-je parlé du contenu colossal, en particulier pour un soft indépendant ?

En bref, Fell Seal : Arbiter’s Mark ravira les fans du genre, mais pas seulement. En effet, les nombreuses options de difficulté en font réellement un jeu accessible à tous, que je ne peux que conseiller.

Test réalisé par Milou sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :
Partagez sur vos réseaux

Laisser un commentaire